Nouvel Observateur Paris image from article

Vous prendrez bien a piece of appart’
By Nicole Pénicaut Nouvel Observateur Paris Ile-de-France June 5- 11, 2008
(en français)

Acquérir à quatre, huit ou douze un appartement cosy avec vue sur la tour Eiffel, les Américains adorent ça. Propriétaire à Paris un mois par an, so great !

C’est «très chaud». En bonne Américaine, Adrian Leeds traduit : «Hot, hot, hot.» Il y a quelques mois, cette originaire de Louisiane aurait été plus tiède dans son appréciation. Mais depuis que le «New York Times» a décrit Paris comme le nouveau terrain de jeu des adeptes de l’achat groupé d’appartements, c’est devenu tendance. Abondamment citée dans l’article pour ses capacités d’intercession entre vendeurs et acquéreurs, Adrian Leeds aurait littéralement été assaillie de coups de fil. Soixante-dix appels en une journée des quatre coins des Etats-Unis, pour connaître détails et tarifs des «biens immobiliers» à vendre à Paris en fractionnal property, traduisez : en propriété partagée. Entre quatre, six ou douze personnes. Sur l’un des sites internet de cette Américaine installée dans la capitale, quelques photos alléchantes de petits appartements dans le Marais (entre 35 et 45 m2). Ambiance déco, mobilier confortable, cuisine et salle de bains adaptés aux standards de confort américains. Des adresses prestigieuses. Dans les 5e, 6e, 7e arrondissements pour la rive gauche; 4e pour la rive droite et l’île Saint-Louis au milieu. Le temps d’usage et le prix sont bien sûr fonction du nombre de personnes impliquées dans l’acquisition. La qualité et la taille du bien immobilier font le reste : compter 299 000 $ pour être l’un des cinq propriétaires du 117-m2 actuellement en vente rue des Saints-Pères ou 135 000 $ pour partager avec trois autres personnes un 45-m2 dans le Marais. Mais partagée en quatre, six ou douze, la mise de fond est plus digeste. D’autant qu’à tous les futurs propriétaires, on fait miroiter «le même avenir radieux. Le marché immobilier parisien n’est pas prêt de dévisser : à Paris votre investissement est entre de bonnes pierres et en euro fort, s’il vous plaît» : voilà l’antienne…

View a pdf of the article: Vous prendrez bien a piece of appart’